Une Semaine Skeud’ovore – MilaMarina

Je vous chantonne à l’oreille mes coups de cœur régionaux depuis huit jours concernant les albums et EP de groupes du cru dans le but de vous informer des manifestations qui auront lieu à l’occasion de la Fête de la Musique 2012… En espérant que cela vous plaise !

crédit photo : Florian Laval

Dernière chronique spéciale à l’aube de la grosse foire aux sonorités multiples et variées mais ce n’est pas là la moindre des chroniques. Aujourd’hui, je vous jette tout habillé dans un gros bouquin de contes de fée, dans un jeu vidéo d’heroic fantasy, dans un film de SF qui fera date… Aujourd’hui je vous attrape par le bout d’âme d’enfant émerveillé qui dépasse dans votre dos et je vous fais voyager dans le monde fantasque de MilaMarina !

A l’origine, il n’y avait pas grand chose. Deux ou trois notes collées au bord des lèvres d’une jolie frimousse qui chante comme un petit oiseau fou. Un petit oiseau qui joue de plein d’instruments mais surtout de la harpe. Peu de temps après, l’oiseau a croiser le chemin de deux chats mélomanes, l’un jouant sur 6 cordes et des peaux tendus, l’autre créant du rythme et du son en jouant avec des boutons. Ils se sont mis ensemble à faire des chansons pour voyager dans leurs drôles d’univers. L’oiseau, c’est Marine, les chats, Julien et Vinc‘ et viennent tous trois de Reims. Et l’addition de tout cela, c’est de la magie pop sur fond d’électro. Ça ressemble peut-être à du Björk ou à du Emilie Simon mais, sûrement parce que je suis fan, probablement  parce que sa voix est l’instrument le plus joli que j’ai eu l’occasion d’entendre, sans doute est-ce aussi parce qu’humainement ils sont tous les trois fondamentalement bons et géniaux, c’est mieux que ça ! L’âme que les huit titres de leur EP (éponyme) portent en eux est un bijou, une merveille. Les mélodies sont inspirantes, d’une originalité folle. La voix de la leader est cristalline, parfaitement maîtrisée et les textes nous emmènent dans les recoins de nos rêves les plus déments. Les sons de la harpe ou du clavecin alliés au rythmes contemporains forment un tout atypique et surprenant. I like est un titre féérique, Suleyman’s dream est fantasmatique, The Lost Young Boy’s song est un appel à l’aventure… Ça s’écoute sans faim.

Pour découvrir cette ambroisie de musique moderne, rendez-vous à 14h à la boutique Apple Interactif, à Reims-Thillois, pour un show-case hors du commun, car en guise d’instruments le trio de prestidigitateurs musicaux seront armés d’I-PAD. Une illusion unique !

Et puis si vous ratez le vol de fées, cliquez ICI, pour télécharger gratuitement l’EP de MilaMarina !

En espérant que votre Fête de la Musique soit douce et détonante !

 

Olvig

 
© 2012 Les music'ovores. Association loi 1901. Tous droits réservés. Design SV/mogsart