Une Semaine Skeud’ovore – Amphetamin

Afin de vous  préparer à une Fête de la Musique 2012 pas forcément comme les autres et pour vous aider à choisir au mieux votre programme pour cette soirée, je vous propose quotidiennement durant huit jours des chroniques présentant les albums ou EP de huit groupes de notre belle région Nord-Est.

 

Autre journée du Skeud’ovore, autre univers. En ce dimanche, je vous emmène voir du pays bien que nous restions en terre rémoise. Je vous fais voir de la terre noire, de l’air imbibé de plomb, des mers d’encre et de romantisme au sens littéraire du terme. Suivez moi, si vous l’osez, sur l’île rock quelque peu vampirique du groupe Amphetamin.

Substitute est le premier EP du groupe, sorti en 2010. Composé de cinq titres aux sonorités ouvertement Rock tendance New Wave, le leader du groupe, Sebastian, avouant sans complexe mal placé son accointance avec des références telles que The Cure, Pink Floyd ou encore Radiohead. Esquissant à gros traits un monde nocturne  de désolation automnal sans jamais vraiment atteindre un gothique ridicule. Entretenant gracieusement les thèmes emblématiques comme le style « emo-goth » tout en ayant une capacité appréciable à composer des morceaux accessibles aux auditeurs profanes, Amphetamin a un charme particulier très loin d’être repoussant. Bien au contraire. Mélodies propices à la rêverie fantastique et voix spectrale volubile font de ce premier pas dans leur espace musical un périple frémissant, une visite de manoir aux monstruosités étonnantes. Que l’on accroche ou pas à leur production, Amphetamin à ceci de curieux que cela intrigue qu’on le veuille ou non. Cette voix entre l’angélisme et le démoniaque et ces compositions rock qui rappellent les heures les plus victorieuses du film légendaire et terrifiant (je conseille d’ailleurs l’écoute de cet EP à tous les réals en quête de nouveaux titres pour leur bande-originales à venir) m’ont donné envie de voir bêtement et simplement à quoi ça ressemble en live.

Le 21 juin, il y a de très forte chance que l’on me voit vers 22h dans les gradins du Cryptoportique, place du Forum, à Reims, puisque ce devrait être à cet instant que le groupe nous démontrera son talent.

Avant de les découvrir (pourquoi pas à mes côtés ?), je vous invite à une première écoute de leur travail ICI et je vous encourage également à télécharger le fameux EP LA !

 

Olvig

 
© 2012 Les music'ovores. Association loi 1901. Tous droits réservés. Design SV/mogsart