Il y a plusieurs bonnes raisons d’aller voir Ayo le 2 novembre à la Carto. Mais s’il devait y en avoir seulement trois, nous dirions que le rendez-vous est incontournable parce que ...

3 bonnes raisons d’aller voir Ayo à la Cartonnerie de Reims

Il y a plusieurs bonnes raisons d’aller voir Ayo le 2 novembre à la Carto. Mais s’il devait y en avoir seulement trois, nous dirions que le rendez-vous est incontournable parce que …

C’était le troisième jour du Charabia Festival mis en place par notre rémois adoré Barcella, mais le second jour de cure de musique live pour moi. Je m’en souviens : j’étais énergique, j’étais paré et préparé. J’avais enfilé mon plus cool sweat à capuche histoire de ne pas paraître trop ringard. Surtout, j’étais motivé car j’ai eu, cet été, un vrai coup de cœur sur le deuxième album des frangins from Toulouse, Bigflo et Oli. Autant le premier album était sympathique par moment, peut-être un peu trop jeune à mon goût. Celui-ci, intitulé la Vraie Vie, m’a davantage touché et réjoui. Je ne le cache pas, j’étais hyper curieux de voir ce que les deux « vingtenaires » donnaient sur une scène.

CHARABIA FESTIVAL – Samedi 07 Octobre 2017 – Comment les mots de Kacem Wapalek m’ont scié et comment j’ai simplement kiffé façon daron sur Bigflo et Oli !

C’était le troisième jour du Charabia Festival mis en place par notre rémois adoré Barcella, mais le second jour de cure de musique live pour moi. Je m’en souviens : j’étais énergique, j’étais paré et préparé. J’avais enfilé mon plus cool sweat à capuche histoire de ne pas paraître trop ringard. Surtout, j’étais motivé car j’ai eu, cet été, un vrai coup de cœur sur le deuxième album des frangins from Toulouse, Bigflo et Oli. Autant le premier album était sympathique par moment, peut-être un peu trop jeune à mon goût. Celui-ci, intitulé la Vraie Vie, m’a davantage touché et réjoui. Je ne le cache pas, j’étais hyper curieux de voir ce que les deux « vingtenaires » donnaient sur une scène.

Mathieu Boogaerts est arrivé au Charabia Festival en ovni nonchalant, emporté par le tourbillon de sa tournée. Avec plus de vingt ans de carrière dans les pattes, entre traversée en solitaire et voyage lunaire, Mathieu Boogaerts propose un répertoire toujours aussi fidèle à ses inspirations et à ses compositions : naïf, frais, singulier.

Nous lui avons posé quelques questions, à l’heure du gouter. Trognon de pomme et tee-shirt vert. Longues réflexions entre les phrases.

5 questions posées à Mathieu Boogaerts

Mathieu Boogaerts est arrivé au Charabia Festival en ovni nonchalant, emporté par le tourbillon de sa tournée. Avec plus de vingt ans de carrière dans les pattes, entre traversée en solitaire et voyage lunaire, Mathieu Boogaerts propose un répertoire toujours aussi fidèle à ses inspirations et à ses compositions : naïf, frais, singulier.

Nous lui avons posé quelques questions, à l’heure du gouter. Trognon de pomme et tee-shirt vert. Longues réflexions entre les phrases.

Frêle et douce en apparence, Buridane en impose plutôt pas mal. Son nom de scène, déjà, évoque une philosophie de vie bien assise (cf. l’âne de Buridan), et sa sensibilité, mûre et sereine, se nourrit d’une langue française adorée, choyée, sublimée.
Nous lui avons posé cinq questions après ses balances et avant la scène: première scène du Charabia Festival.

Cinq questions à Buridane

Frêle et douce en apparence, Buridane en impose plutôt pas mal. Son nom de scène, déjà, évoque une philosophie de vie bien assise (cf. l’âne de Buridan), et sa sensibilité, mûre et sereine, se nourrit d’une langue française adorée, choyée, sublimée.
Nous lui avons posé cinq questions après ses balances et avant la scène: première scène du Charabia Festival.

Ben Ricour est généreux. Avec son impressionnante voix, il accueille à bras ouverts dans sa loge, dans son univers. Touchant de simplicité, il propose un concert exclusif à Reims, pour ce deuxième jour de Charabia Festival.
Nous lui avons posé cinq questions, devant un petit buffet de noix, de bonbons et de Granola, quelques heures avant sa montée sur scène.

Cinq questions à Ben Ricour.

Ben Ricour est généreux. Avec son impressionnante voix, il accueille à bras ouverts dans sa loge, dans son univers. Touchant de simplicité, il propose un concert exclusif à Reims, pour ce deuxième jour de Charabia Festival.
Nous lui avons posé cinq questions, devant un petit buffet de noix, de bonbons et de Granola, quelques heures avant sa montée sur scène.

Aux alentours de 20 heures, pénétrer dans les escaliers de la Cartonnerie de Reims et se sentir con, voir honteux, parce qu’on n’a pas été une fois de plus rigoureux. Être en retard. C’est un véritable casse-tête de ne pas être capable d’organiser sa vie, vous ne trouvez pas ?
Courir dans les escaliers et se faire presque bousculer par un type au long visage un peu étrange et en veste à paillettes… Comprendre que cela devait être le type au drôle de nom dont on vient de rater la représentation. Sentir ses joues s’empourprer d’avoir des tremblements dans le creux du bide parce que la honte grandit un peu plus. Prendre 20 minutes pas loin du bar pour visser sur ses oreilles des écouteurs et se connecter sur sa plateforme d’écoute en streaming pour entendre la musique de l’homme étrange.

Retour sur le Festival du Charabia – le vendredi 06 octobre 2017 Comment j’ai raté Haskehoug, adoré Ben Ricour, et comment je fus surpris par Olivia Ruiz.

Aux alentours de 20 heures, pénétrer dans les escaliers de la Cartonnerie de Reims et se sentir con, voir honteux, parce qu’on n’a pas été une fois de plus rigoureux. Être en retard. C’est un véritable casse-tête de ne pas être capable d’organiser sa vie, vous ne trouvez pas ?
Courir dans les escaliers et se faire presque bousculer par un type au long visage un peu étrange et en veste à paillettes… Comprendre que cela devait être le type au drôle de nom dont on vient de rater la représentation. Sentir ses joues s’empourprer d’avoir des tremblements dans le creux du bide parce que la honte grandit un peu plus. Prendre 20 minutes pas loin du bar pour visser sur ses oreilles des écouteurs et se connecter sur sa plateforme d’écoute en streaming pour entendre la musique de l’homme étrange.

Le Charabia Festival fait la part belle à la Poésie, avec la majuscule. C’est-à-dire la poésie quotidienne, la poésie qu’on oublie parce qu’on est trop pressés ou trop flemmards. Mais la poésie qu’on a tous en soi et qu’il faut réveiller, plus souvent, le plus possible, plus longtemps. Charabia nous secoue les méninges : il est temps de réaliser à quel point notre belle langue française est une arme de construction massive, une usine à plaisirs en tout genre.

3 bonnes raisons d’aller au Charabia Festival

Le Charabia Festival fait la part belle à la Poésie, avec la majuscule. C’est-à-dire la poésie quotidienne, la poésie qu’on oublie parce qu’on est trop pressés ou trop flemmards. Mais la poésie qu’on a tous en soi et qu’il faut réveiller, plus souvent, le plus possible, plus longtemps. Charabia nous secoue les méninges : il est temps de réaliser à quel point notre belle langue française est une arme de construction massive, une usine à plaisirs en tout genre.

Du 5 au 8 octobre, le Charabia Festival de Reims s’installe à Reims. « Ambassadé » par Barcella, et soutenu par Ulysse Maison d’Artistes, la Cartonnerie et tant d’autres, ce rendez-vous d’automne se revendique humain, populaire et sans frontière. Cette ponctuation culturelle s’inscrit dans le dynamisme de la ville, et dans une convivialité autour de la langue française. Ce vendredi 30 juin, au Cellier, la fine équipe – Barcella, Arnaud Robinet, Kalagan Llamas et Cédric Cheminaud – nous a dévoilé une programmation empreinte d’enthousiasme.
Barcella, en préambule, nous a mis au parfum…

Charabia festival #01

Du 5 au 8 octobre, le Charabia Festival de Reims s’installe à Reims. « Ambassadé » par Barcella, et soutenu par Ulysse Maison d’Artistes, la Cartonnerie et tant d’autres, ce rendez-vous d’automne se revendique humain, populaire et sans frontière. Cette ponctuation culturelle s’inscrit dans le dynamisme de la ville, et dans une convivialité autour de la langue française. Ce vendredi 30 juin, au Cellier, la fine équipe – Barcella, Arnaud Robinet, Kalagan Llamas et Cédric Cheminaud – nous a dévoilé une programmation empreinte d’enthousiasme.
Barcella, en préambule, nous a mis au parfum…

Petit Biscuit, il est cuit à point. Il sort de nulle part, et déjà le public est fou de lui. L’électro de ce jeune prodige de 17 ans n’a jamais été encore entendue, chez aucun autre artiste. Il a son style : c’est neuf, c’est frais, et ça ne ressemble qu’à lui, lui qui pourrait paraître tout petit, mais qui n’a rien à envier aux grands pontes de la scène électro.

3 bonnes raisons d’aller voir Petit Biscuit, à la Cartonnerie, le 15 février.

Petit Biscuit, il est cuit à point. Il sort de nulle part, et déjà le public est fou de lui. L’électro de ce jeune prodige de 17 ans n’a jamais été encore entendue, chez aucun autre artiste. Il a son style : c’est neuf, c’est frais, et ça ne ressemble qu’à lui, lui qui pourrait paraître tout petit, mais qui n’a rien à envier aux grands pontes de la scène électro.

Label fondé par Mark Morales et Wally Caro, Angel City Records a pour objectif de rendre hommage aux années 60, à l'âme américaine, du Rythm & Blues et du Ska jamaïcain, du Rocksteady, du Reggae, et s'évertue depuis à faire émerger de nouveaux talents, tout en restant fidèle à la même ligne directrice.
Une soirée qui fleure bon les sixites !

3 bonnes raisons d’aller voir Angel City Records revue à la Cartonnerie de Reims

Label fondé par Mark Morales et Wally Caro, Angel City Records a pour objectif de rendre hommage aux années 60, à l’âme américaine, du Rythm & Blues et du Ska jamaïcain, du Rocksteady, du Reggae, et s’évertue depuis à faire émerger de nouveaux talents, tout en restant fidèle à la même ligne directrice.
Une soirée qui fleure bon les sixites !

1/ Parce que ça fait 4 ans qu'on attend

 Il y a quatre ans déjà, le groupe annonçait son envie de faire un "break". Et en musique comme en amour, cela n'augure jamais rien de bon. C'est donc sans Morgane Imbeaud, qui se consacre à une multitude d'autres projets, que revient le célèbre duo, Mark Daumail seul au commande, accompagné de son groupe.
Rassurez-vous, la moitié masculine du groupe folk a pensé à tout et s'accompagne, sur son nouvel album, de la chanteuse américaine Nathalie Prass et d’une chorale gospel.

3 bonnes raisons d’aller voir Cocoon le 3 Février à la Cartonnerie de Reims

1/ Parce que ça fait 4 ans qu’on attend

Il y a quatre ans déjà, le groupe annonçait son envie de faire un « break ». Et en musique comme en amour, cela n’augure jamais rien de bon. C’est donc sans Morgane Imbeaud, qui se consacre à une multitude d’autres projets, que revient le célèbre duo, Mark Daumail seul au commande, accompagné de son groupe.
Rassurez-vous, la moitié masculine du groupe folk a pensé à tout et s’accompagne, sur son nouvel album, de la chanteuse américaine Nathalie Prass et d’une chorale gospel.

Fini le repos bien mérité, après une fin d'année dantesque à la Cartonnerie, ponctuée par des concerts de folies (FFF, Tryo, Jeanne Added etc)  et de superbes découvertes (Lewis Del Mar, James Hunter Six ...). Fini les repas gras et copieux des fêtes, faites, place au menu gourmand et délicat du chef de la Carto.
Fini les vacances, la Cartonnerie ré-ouvre ses portes cette semaine!

3 bonnes raisons d’aller voir Peter Hook & the light le 27 janvier à la Cartonnerie de Reims

Fini le repos bien mérité, après une fin d’année dantesque à la Cartonnerie, ponctuée par des concerts de folies (FFF, Tryo, Jeanne Added etc) et de superbes découvertes (Lewis Del Mar, James Hunter Six …). Fini les repas gras et copieux des fêtes, faites, place au menu gourmand et délicat du chef de la Carto.
Fini les vacances, la Cartonnerie ré-ouvre ses portes cette semaine!

Page 1 sur 41234
© 2012 Les music'ovores. Association loi 1901. Tous droits réservés. Design SV/mogsart