Encore peu connue l’année dernière, Juliette Armanet peut se targuer d’avoir vu ses efforts et son travail récompensés. En février 2018, c’est la consécration ! Son premier album « Petite Amie » est sacré « Album révélation de l’année » aux Victoires de la Musique. Comme quoi, patience est bien mère de vertu. A trente-trois ans, la mine assurée, le talent au bout des ongles et des histoires au bout des lèvres qui ne demandent qu’à éclore, la chanteuse en a sous les bottines ! Elle nous ravive les grandes plumes de la chanson française, comme une gifle nostalgique, « à la fois amoureuse du passé et anxieuse du futur ». Qui plus est, poétiquement déclamé, ça fait du bien !

Juliette, « Petite Amie » idéale

Encore peu connue l’année dernière, Juliette Armanet peut se targuer d’avoir vu ses efforts et son travail récompensés. En février 2018, c’est la consécration ! Son premier album « Petite Amie » est sacré « Album révélation de l’année » aux Victoires de la Musique. Comme quoi, patience est bien mère de vertu. A trente-trois ans, la mine assurée, le talent au bout des ongles et des histoires au bout des lèvres qui ne demandent qu’à éclore, la chanteuse en a sous les bottines ! Elle nous ravive les grandes plumes de la chanson française, comme une gifle nostalgique, « à la fois amoureuse du passé et anxieuse du futur ». Qui plus est, poétiquement déclamé, ça fait du bien !

« Le Chien à Plumes, c’est quoi ? », pensais-je assis face au volant. Une organisation en béton armé. Sans temps mort. Des sourires, des visages, des figures, des couleurs. Je quitte le molosse emplumé avec l’impression d’avoir vécu un temps dans l’appli Instagram. N’y voyez rien de médisant, bien au contraire. J’ai aimé y passer quelques heures. Au point que j’ai eu l’impression de partir comme un voleur de ne dire au revoir à personne. J’y ai reçu du partage et de la générosité...

Le Chien à Plumes, rendez-vous en Terre inconnue pour Musicovore sédentaire.

« Le Chien à Plumes, c’est quoi ? », pensais-je assis face au volant. Une organisation en béton armé. Sans temps mort. Des sourires, des visages, des figures, des couleurs. Je quitte le molosse emplumé avec l’impression d’avoir vécu un temps dans l’appli Instagram. N’y voyez rien de médisant, bien au contraire. J’ai aimé y passer quelques heures. Au point que j’ai eu l’impression de partir comme un voleur de ne dire au revoir à personne. J’y ai reçu du partage et de la générosité…

Décidément, 2016 est placée sous le signe du succès pour la Cartonnerie de Reims qui a encore fait carton plein le 29 mars dernier. Pour sa première tournée française, le trio féminin L.E.J s’est offert une salle bondée. Ce fut également un des premiers live du groupe rémois Yes ? Yes !. Le trio (une soirée de trios !) rassemble Docteur No (Nonolimite) pluri-instrumentiste, Zord, le beatboxer, et Lady Ya, la chanteuse, dans une émulsion électro, trip hop-rock très réussie. Chacun excelle dans son domaine et leur addition égale une musique fluide, pertinente et nuancée. Sur scène, le rendu est net, parfaitement maîtrisé. Zord fait de sa bouche un instrument à elle seule. En atteste son solo de beatbox à couper le souffle « moment de gloire, bonsoir ! ».  Le trio joue ses titres fraichement nés, parmi lesquels « Miraculous » et « Be bold », disponibles en écoute libre sur internet. « Un grand merci à L.E.J de faire notre deuxième partie, c’est sympa ! (rires) C’était Yes ? Yes ! », lance Docteur No assis au piano avant la dernière chanson. …Projet à ne surtout pas manquer de suivre ! (et on le fera pour vous !!)

(Yes? Yes!, L.E.J) premiers live à la Cartonnerie

Décidément, 2016 est placée sous le signe du succès pour la Cartonnerie de Reims qui a encore fait carton plein le 29 mars dernier. Pour sa première tournée française, le trio féminin L.E.J s’est offert une salle bondée. Ce fut également un des premiers live du groupe rémois Yes ? Yes !. Le trio (une soirée de trios !) rassemble Docteur No (Nonolimite) pluri-instrumentiste, Zord, le beatboxer, et Lady Ya, la chanteuse, dans une émulsion électro, trip hop-rock très réussie. Chacun excelle dans son domaine et leur addition égale une musique fluide, pertinente et nuancée. Sur scène, le rendu est net, parfaitement maîtrisé. Zord fait de sa bouche un instrument à elle seule. En atteste son solo de beatbox à couper le souffle « moment de gloire, bonsoir ! ». Le trio joue ses titres fraichement nés, parmi lesquels « Miraculous » et « Be bold », disponibles en écoute libre sur internet. « Un grand merci à L.E.J de faire notre deuxième partie, c’est sympa ! (rires) C’était Yes ? Yes ! », lance Docteur No assis au piano avant la dernière chanson. …Projet à ne surtout pas manquer de suivre ! (et on le fera pour vous !!)

Ruddy, Alejandro et Juan Pablo, ça pourra ressembler à un trio bossa-nova, mais, même si Ruddy Descieux nous confie des influences venant de la musique latine, il s'agit pourtant ici de musique Pop. Et pas n'importe quelle pop, de celle qui explose en bouche et caresse les oreilles, de celle pour laquelle nous nous déplaçons jusqu'au centre musical Barbara - Fleury Goutte d'Or pour y tourner une superbe session acoustique.

En tête à tête avec … Ruddy Descieux

Ruddy, Alejandro et Juan Pablo, ça pourra ressembler à un trio bossa-nova, mais, même si Ruddy Descieux nous confie des influences venant de la musique latine, il s’agit pourtant ici de musique Pop. Et pas n’importe quelle pop, de celle qui explose en bouche et caresse les oreilles, de celle pour laquelle nous nous déplaçons jusqu’au centre musical Barbara – Fleury Goutte d’Or pour y tourner une superbe session acoustique.

L’élégant Charlie Winston a littéralement enflammé la Cartonnerie de Reims en enchainant des morceaux de son nouvel album Curio City dont le nouveau single « Lately » en les mêlant à ses anciens tubes.
Multi instrumentiste, il est surtout présent à la guitare. Il réinvite MALO’ pour chanter en duo une chanson qu’ils ont coécrit : « A light».

Charlie Winston, un dandy dans la ville

L’élégant Charlie Winston a littéralement enflammé la Cartonnerie de Reims en enchainant des morceaux de son nouvel album Curio City dont le nouveau single « Lately » en les mêlant à ses anciens tubes.
Multi instrumentiste, il est surtout présent à la guitare. Il réinvite MALO’ pour chanter en duo une chanson qu’ils ont coécrit : « A light».

Actuellement en tournée, le groupe Archimède a fait un crochet par Reims ce 12 mars dernier. La fratrie Boisnard débite son dernier album Arcadie dans son intégralité et revient sur quelques uns de ses jolis tubes. Très accessibles et proches de leur public, les cinq musiciens semblent porter la sympathie sur eux. Archimède sait mettre en mots leurs préoccupations et ils nous le montrent.

Archimède, le franc parler à l’élégance

Actuellement en tournée, le groupe Archimède a fait un crochet par Reims ce 12 mars dernier. La fratrie Boisnard débite son dernier album Arcadie dans son intégralité et revient sur quelques uns de ses jolis tubes. Très accessibles et proches de leur public, les cinq musiciens semblent porter la sympathie sur eux. Archimède sait mettre en mots leurs préoccupations et ils nous le montrent.

© 2012 Les music'ovores. Association loi 1901. Tous droits réservés. Design SV/mogsart