Ce jeudi 22 février, la Carto reçoit, une fois n’est pas coutume, Juliette Armanet. Et si, par le plus grand des hasards, vous êtes encore en hésitation, voici trois bonnes raisons de ne pas manquer ce petit évènement.

Petite Amie à la Cartonnerie

Ce jeudi 22 février, la Carto reçoit, une fois n’est pas coutume, Juliette Armanet. Et si, par le plus grand des hasards, vous êtes encore en hésitation, voici trois bonnes raisons de ne pas manquer ce petit évènement.

Frêle et douce en apparence, Buridane en impose plutôt pas mal. Son nom de scène, déjà, évoque une philosophie de vie bien assise (cf. l’âne de Buridan), et sa sensibilité, mûre et sereine, se nourrit d’une langue française adorée, choyée, sublimée.
Nous lui avons posé cinq questions après ses balances et avant la scène: première scène du Charabia Festival.

Cinq questions à Buridane

Frêle et douce en apparence, Buridane en impose plutôt pas mal. Son nom de scène, déjà, évoque une philosophie de vie bien assise (cf. l’âne de Buridan), et sa sensibilité, mûre et sereine, se nourrit d’une langue française adorée, choyée, sublimée.
Nous lui avons posé cinq questions après ses balances et avant la scène: première scène du Charabia Festival.

Samedi dernier la Cartonnerie de Reims a ouvert ses deux salles pour une double soirée. A 19 heures débutait la tournée 2015 des Inouïs du Printemps de Bourges dans la salle Cabaret tandis qu’en haut Of Ivory & horn assurait, la première partie d’Ibeyi. Sur scène, le groupe « d’ivoire et de cornes » prend les traits de Dorian Chamoin, au chant et à la guitare, accompagné aux machines par Gabriel Rouet. Les ballades néo folk du groupe inclinent à la rêverie et au voyage. Des musiques chargées d’histoire et de messages légendaires dont Ibeyi reprend le flambeau.

Ibeyi, l’union fait leur force

Samedi dernier la Cartonnerie de Reims a ouvert ses deux salles pour une double soirée. A 19 heures débutait la tournée 2015 des Inouïs du Printemps de Bourges dans la salle Cabaret tandis qu’en haut Of Ivory & horn assurait, la première partie d’Ibeyi. Sur scène, le groupe « d’ivoire et de cornes » prend les traits de Dorian Chamoin, au chant et à la guitare, accompagné aux machines par Gabriel Rouet. Les ballades néo folk du groupe inclinent à la rêverie et au voyage. Des musiques chargées d’histoire et de messages légendaires dont Ibeyi reprend le flambeau.

Ibeyi, « jumeaux » en yuroba (langue africaine), ce sont les jumelles franco-cubaines Lisa-Kaindé et Naomi Diaz. On prête à la première l’écriture, le chant et le piano, pendant que la seconde s’adonne aux percussions, adepte du Cajon et des tambours Batà. Ensemble, c’est l’harmonie. Les deux sœurs ont hérité du talent de leur père, le percussionniste cubain Anga Diaz, qu’elles perpétuent au travers de leur musique soul moderne.

3 bonnes raisons d’aller voir Ibeyi à la Cartonnerie le 10 octobre !

Ibeyi, « jumeaux » en yuroba (langue africaine), ce sont les jumelles franco-cubaines Lisa-Kaindé et Naomi Diaz. On prête à la première l’écriture, le chant et le piano, pendant que la seconde s’adonne aux percussions, adepte du Cajon et des tambours Batà. Ensemble, c’est l’harmonie. Les deux sœurs ont hérité du talent de leur père, le percussionniste cubain Anga Diaz, qu’elles perpétuent au travers de leur musique soul moderne.

Le fils de Ian Dury ne marche pas exactement sur les traces de l’auteur de « Sex and drugs and rock’n roll ». Son dernier album est en effet plutôt axé années 80. Mélange de folk, pop avec une note électro, il recèle des rythmes entêtants aux mélodies ouatées. Le chanteur pose sa voix grave un brin velours parmi les chœurs féminins presque omniprésents.

5 bonnes raisons d’aller voir Baxter Dury le 3 mars à la Cartonnerie

Le fils de Ian Dury ne marche pas exactement sur les traces de l’auteur de « Sex and drugs and rock’n roll ». Son dernier album est en effet plutôt axé années 80. Mélange de folk, pop avec une note électro, il recèle des rythmes entêtants aux mélodies ouatées. Le chanteur pose sa voix grave un brin velours parmi les chœurs féminins presque omniprésents.

Miossec (Christophe de son prénom) porte son Finistère natal jusque dans ses chaussures. Avec lui, c’est tout le paysage breton qui débarque. Né à Brest, le chanteur ne s’en éloigne jamais très longtemps et y revient en 2007 pour sortir l’album Finistériens, deux ans plus tard. Une empreinte brestoise qui lui colle à la peau. Un vent d’ouest va souffler sur la Champagne !

5 bonnes raisons d’aller voir Miossec à la Cartonnerie le 11 février !

Miossec (Christophe de son prénom) porte son Finistère natal jusque dans ses chaussures. Avec lui, c’est tout le paysage breton qui débarque. Né à Brest, le chanteur ne s’en éloigne jamais très longtemps et y revient en 2007 pour sortir l’album Finistériens, deux ans plus tard. Une empreinte brestoise qui lui colle à la peau. Un vent d’ouest va souffler sur la Champagne !

"Montreur de mots, diseur d'images et ouvreur de cage", cette phrase tirée de leur titre Renaissance (extrait de l'album …IAM) est pour moi celle qui résume le mieux et en quelques mots le groupe IAM.

En effet depuis plus de vingt cinq ans ans de carrière et sept albums, IAM pose ses mots sans brider leurs opinions et parle de leur histoire afin de décadenasser nos esprits et ainsi faire face aux défaites quotidiennes de l'humanité.

En confidence avec … IAM

« Montreur de mots, diseur d’images et ouvreur de cage », cette phrase tirée de leur titre Renaissance (extrait de l’album …IAM) est pour moi celle qui résume le mieux et en quelques mots le groupe IAM.

En effet depuis plus de vingt cinq ans ans de carrière et sept albums, IAM pose ses mots sans brider leurs opinions et parle de leur histoire afin de décadenasser nos esprits et ainsi faire face aux défaites quotidiennes de l’humanité.

Après 10 ans de carrière, quatre victoires de la musique et plus d' 1 500 000 exemplaires vendus de ses précédents albums, c'est à Cuba qu' Olivia Ruiz est partie se ressourcer et penser ses plaies personnelles. Et c'est loin de la France que pour la première fois, elle compose et pose seule ses maux et son espoir sur papier.

En confidence avec … Olivia Ruiz

Après 10 ans de carrière, quatre victoires de la musique et plus d’ 1 500 000 exemplaires vendus de ses précédents albums, c’est à Cuba qu’ Olivia Ruiz est partie se ressourcer et penser ses plaies personnelles. Et c’est loin de la France que pour la première fois, elle compose et pose seule ses maux et son espoir sur papier.

ROVER c'est le nom de la voiture de son père dans laquelle il a vécu ses premiers émois musicaux au travers de nombreux voyages. Mais ROVER c'est avant tout le nom du projet musical de Timothée Régnier, que nous avons rencontré quelques heures avant son concert à la Cartonnerie (Reims) le 4 avril dernier.
ROVER, son premier album éponyme est à l'image de l'homme que nous avons rencontré: imposant, majestueux et inclassable. La seule chose qu'il ne laisse pas transparaitre à travers ses chansons mélancoliques c'est sa gentillesse, sa simplicité et son sourire !

En confidence avec … Rover

ROVER c’est le nom de la voiture de son père dans laquelle il a vécu ses premiers émois musicaux au travers de nombreux voyages. Mais ROVER c’est avant tout le nom du projet musical de Timothée Régnier, que nous avons rencontré quelques heures avant son concert à la Cartonnerie (Reims) le 4 avril dernier.
ROVER, son premier album éponyme est à l’image de l’homme que nous avons rencontré: imposant, majestueux et inclassable. La seule chose qu’il ne laisse pas transparaitre à travers ses chansons mélancoliques c’est sa gentillesse, sa simplicité et son sourire !

Les music'ovores ont eu le grand plaisir de rencontrer Balthazar, un groupe de musique pop alternatif belge, avant leur concert à La Cartonnerie de Reims.

Voulant en savoir un peu plus sur ce groupe singulier, nous sommes allés parler avec Maarten Devoldere et Jinte Deprez au sujet de Rats, de la vie en tournée et de leurs projets pour l’avenir.

En confidence avec … Balthazar

Les music’ovores ont eu le grand plaisir de rencontrer Balthazar, un groupe de musique pop alternatif belge, avant leur concert à La Cartonnerie de Reims.

Voulant en savoir un peu plus sur ce groupe singulier, nous sommes allés parler avec Maarten Devoldere et Jinte Deprez au sujet de Rats, de la vie en tournée et de leurs projets pour l’avenir.

Trois ans après la sortie de son 2ème album, nous avons rencontré la chanteuse franco-britannique dans les loges de la Cartonnerie juste avant son concert. Son 3ème opus « Mothers and Tygers » enregistré en pleine nature dans les Cévennes , son nouveau pays d'adoption, est à l'image de la femme qu'elle est devenue. Maman tout d'abord et cela se ressent au fil des morceaux qui évoquent à tour de rôle l'amour, l'enfance, la mort et la transmission de générations en générations.

En confidence avec … Emily Loizeau

Trois ans après la sortie de son 2ème album, nous avons rencontré la chanteuse franco-britannique dans les loges de la Cartonnerie juste avant son concert. Son 3ème opus « Mothers and Tygers » enregistré en pleine nature dans les Cévennes , son nouveau pays d’adoption, est à l’image de la femme qu’elle est devenue. Maman tout d’abord et cela se ressent au fil des morceaux qui évoquent à tour de rôle l’amour, l’enfance, la mort et la transmission de générations en générations.

Alors... Y a Melchior... Y a aussi Gaspard... Et... Heu ! Zut ! Comment s'appelle-t-il déjà, celui venant de Belgique qui a fait succès en 2010 avec un premier album intitulé Applause et qui réitère sa réussite musicale avec son nouvel album, RATS, sorti fin 2012 ? Ah ! Oui, je l'ai, ça y est ! Balthazar !

RATS – Balthazar

Alors… Y a Melchior… Y a aussi Gaspard… Et… Heu ! Zut ! Comment s’appelle-t-il déjà, celui venant de Belgique qui a fait succès en 2010 avec un premier album intitulé Applause et qui réitère sa réussite musicale avec son nouvel album, RATS, sorti fin 2012 ? Ah ! Oui, je l’ai, ça y est ! Balthazar !

© 2012 Les music'ovores. Association loi 1901. Tous droits réservés. Design SV/mogsart