Brothers en Magnifique Society

Baroudeurs de la scène rémoise, les frères Thibaud et Julien Batteux ont créé, en 2013, Brothers, une nouvelle expérience musicale, toujours en couple fraternel, et rejoints par quatre acolytes musiciens. Leur album The Way You Move, autoproduit et sorti en 2015, met en lumière leur rock à la fois profond et onirique. Nous les avons rencontrés pour une interview champêtre, assis dans l’herbe, samedi, la veille de leur passage sur la scène de la Magnifique Society.

 

Un mot pour définir…

-        Votre musique ?
Ensemble :
Populaire ! Mais pas au sens « variété », qui pourrait paraître faussement péjoratif d’ailleurs. Plutôt populaire, dans le sens dérivé de la pop, et qui attire un public varié.

-        L’ambiance du festival ?
Thibaud : Romantique.
Julien : Bucolique.

-        Votre état d’esprit là maintenant ?
Thibaud : Enthousiaste !
Julien : Enjoué, pareil.

 

Vous, dans le public, quel artiste ne manqueriez-vous sous aucun prétexte ?

Thibaud : J’en ai plusieurs… Air, Moderat et Talisco. Ils sont tous passés hier soir.
Julien : Air. Mais j’ai été un peu déçu. J’attendais beaucoup de ce concert, ça fait longtemps que je voulais les voir, et je n’ai pas senti de grand enthousiasme chez eux, en retour…

Vous, dans le parc, quelle installation magnifique préférez-vous ?

Thibaud : La scène Cristal et la scène Club, elles forment un petit coin sympa, et en fin de journée, avec le soleil traversant, c’est hyper beau.
Julien : Tout est mignon, ça fait village, ça se tient…
Thibaud : Ceci dit, on n’a pas encore fait tout le tour ! Il nous reste pas mal de choses à découvrir.

Vous, sur scène, par quel morceau allez-vous commencer ?

Thibaud : Avec Feel My Bones… On a une belle intro électro, qui nous permet d’arriver sur scène et d’être direct dans l’ambiance.
Julien : Cette intro interpelle le public aussi : elle est idéale pour démarrer, et c’est pour ça qu’elle s’impose au début de chaque live.

 

Avec un nouvel EP prévu pour octobre, Brothers risque de jouer et rejouer cette intro : on leur souhaite de nombreuses prochaines scènes.

Propos recueillis: Agathe Cèbe
Photo: Angèle Caucanas

 
© 2012 Les music'ovores. Association loi 1901. Tous droits réservés. Design SV/mogsart