3 bonnes raisons d’aller voir Petit Biscuit, à la Cartonnerie, le 15 février.

 

1/ Parce que le son est neuf.

Petit Biscuit, il est cuit à point. Il sort de nulle part, et déjà le public est fou de lui. L’électro de ce jeune prodige de 17 ans n’a jamais été encore entendue, chez aucun autre artiste. Il a son style : c’est neuf, c’est frais, et ça ne ressemble qu’à lui, lui qui pourrait paraître tout petit, mais qui n’a rien à envier aux grands pontes de la scène électro.


2/ Parce qu’il faut être curieux.

Dans tes écouteurs, Petit Biscuit aurait plutôt tendance à accompagner des moments de détente. Mélodies à la cool, rythmique étouffée, l’univers de Petit Biscuit n’est pas d’ici. C’est aquatique, c’est solaire, c’est extra-terrestre. Et sur scène alors ? Ça excite plutôt la curiosité…


3/ Parce que c’est une exclu.

Même si Petit Biscuit a très vite tapé dans l’œil et dans l’oreille du public, même si il s’est déjà produit sur pas mal de dates, et qu’il a à chaque fois rempli ses salles, le jeune musicien est une promesse d’avenir. Je suis sûre que vous serez bien contents de pouvoir dire « ouais, moi je l’ai vu sur scène en 2017. » Alors, j’espère que vous avez vos places pour la Carto, car c’est déjà complet. Sinon, il faudra fébrilement attendre la prochaine…

 

 

 

Article : Agathe Cèbe

 
© 2012 Les music'ovores. Association loi 1901. Tous droits réservés. Design SV/mogsart