3 bonnes raisons d’aller voir Cocoon le 3 Février à la Cartonnerie de Reims

1/ Parce que ça fait 4 ans qu’on attend

 Il y a quatre ans déjà, le groupe annonçait son envie de faire un « break ». Et en musique comme en amour, cela n’augure jamais rien de bon. C’est donc sans Morgane Imbeaud, qui se consacre à une multitude d’autres projets, que revient le célèbre duo, Mark Daumail seul au commande, accompagné de son groupe.

Rassurez-vous, la moitié masculine du groupe folk a pensé à tout et s’accompagne, sur son nouvel album, de la chanteuse américaine Nathalie Prass et d’une chorale gospel.

2/ Un peu de tendresse

 Parce qu’un peu de tendresse ne peut pas nous faire de mal après une année éprouvante pour beaucoup de fans (Bowie, Prince, George Mickael etc), La Folk délicate de Cocoon devraient vous enlacer tendrement et vous apaiser dans l’enceinte de la Carto, après que Lambchop, Peter Hook et Lee Fields l’aient bien retourné depuis le début de l’année (toujours avec amour bien sur).

3 / Parce que Botibol

 De son vrai nom  Vincent Bestaven, assurera la première partie de Cocoon, lui qui est déjà venu propager sa Folk Bordelaise au Cryptoportique et à la Cartonnerie de Reims il y a de ça quelques temps, et ça, c’est vachement bien (notez l’argument béton!).

Entre deux concerts avec ses copains de Petit Fantome et Crane AngelsBotibol revient avec de nouveaux morceaux bien à lui, et une superbe session live, pour notre plus grand bonheur.

 
© 2012 Les music'ovores. Association loi 1901. Tous droits réservés. Design SV/mogsart