3 bonnes raisons… d’aller au Festival AMI-AMI, du 14 au 24 septembre.

Paulette Wright

 

1/ Parce que la programmation déchire.

Ami-Ami a soigné son programme, et son public. En mêlant arts visuels, arts graphiques, et arts musicaux, Ami-Ami t’en donne pour tous les goûts, mais surtout : Ami-Ami aiguise ton plaisir et ta curiosité. Il y a des artistes comme Marion Montel, ou Hélène Bleys, qui fait une fresque au Mercure Farman, Agathe Sorlet qui présente ses sérigraphies pour l’inauguration, il y a aussi les performeurs Antoine Pesle et Dominique Gilliot. Et musicalement, Paulette Wright, Kcidy, Angel, Kumisolo, Voyov, Herr Pop, Malik Djoudi, Ian Caulfield, Nathan Zahef, Double Cagette… La liste danse déjà autour de toi !

2/ Parce qu’il y a pleins de surprises.

Anne-Sophie Velly a tout pensé avec son cerveau joyeux et farfelu. Aussi, Ami-Ami, ce ne sera pas que des spectacles, ni que des concerts. C’est une ambiance, c’est des surprises, c’est un état d’esprit. Chaque rendez-vous sera unique et bon-enfant, et entre goodies, flash tatoos, Open Platine, clip en avant-première et Sunday Market, le festival te propose de t’épanouir sous toutes les coutures.

 

Kumisolo

 

3/ Parce que c’est pas à Miami.

Il faut le dire : on est mieux à Reims qu’à Miami, pour une fois ! Ami-Ami se pose chaque jour dans un lieu différent. C’est comme un petit voyage dans ta ville. Le 14, c’est au Lieu Minuscule, le 18 au Mojito SkateShop, le 19 au Mercure Farman, le 21 à la serre Déco du Jardin, le 22 à St Ex, le 23 à la Comédie, le 24 au marché Jean Jaurès le matin et à la Carto l’après-midi. C’est une vraie chasse aux trésors. Mais le trésor, c’est toi.

 

Plus d’infos

 

Texte : Agathe Cèbe

 
© 2012 Les music'ovores. Association loi 1901. Tous droits réservés. Design SV/mogsart